"Vivons en forme" ou VIF est le programme de prévention santé porté par l'association FLVS depuis 2005. C'est fin 2007 que Wattrelos a choisi de rejoindre les villes VIF.

Ses objectifs :

  • garantir la santé et le bien-être de tous,
  • prévenir le surpoids et l'obésité chez l'enfant,
  • contribuer à réduire les inégalités sociales en matière d'alimentation et d'activité physique.

Ce programme offre l'accès, pour toute ville et EPCI adhérant sur l'ensemble du territoire français, à un large éventail de formations, outils et plans d'actions, autour des questions de l'alimentation, de l'activité physique et du bien-être. Le but : accompagner les familles à modifier en profondeur et durablement leur mode de vie, grâce à la mobilisation de tous les acteurs locaux. Les actions et messages du programme sont structurés autour de 3 axes, en cohérence avec les recommandations du Programme National pour l'Alimentation (PNA), du Programme National Nutrition Santé (PNNS) et du Programme National Activité Physique et Sportive (PNAPS) :

  1. Une alimentation équilibrée, diversifiée, abordable et plaisante au niveau familial.
  2. La pratique d'activités physiques régulières pour tous, intégrées dans le quotidien.
  3. Un environnement local favorable à l'intégration de ces bonnes pratiques.

Quelques messages-clés :

  • Les portions alimentaires doivent être adaptées à l'âge
  • Il faut manger à sa faim, pas plus, pas moins, et ne pas se forcer à terminer le contenu de son assiette
  • Il faut manger lentement
  • Il faut prendre conscience du goût des aliments
  • Un goûter, oui, mais un seul ! Idéalement : un fruit ou une compote, une boisson (pas trop sucrée) et un produit céréralier (pain, barre de céréales...)
  • La portion consommée est une question d'illusion ! On peut jouer avec la taille des contenants (assiettes moins grandes) et des couverts plus petits pour consommer moins et moins vite.

Consulter le PDF fiches recettes

La recommandation du programme national nutrition santé (PNNS) est la suivante : au moins trente minutes d'activité physique par jour pour les adultes et une heure pour les enfants. Pratiquer une activité physique au quotidien et dès le plus jeune âge est aussi important qu'avoir une alimentation équilibrée et variée. L'objectif de cette nouvelle opération est d'inciter les enfants et leurs familles à bouger au maximum chaque jour et avec plaisir.

Les principaux messages de l'opération :

  • Il est essentiel de bouger à tout âge pour être en forme et se maintenir en bonne santé. L'activité physique quotidienne diminue le risque de développer certaines maladies (cancers, dépression, Alzheimer, diabète...) ; elle permet de mieux gérer son poids, d'avoir une croissance harmonieuse chez l'enfant et surtout de procurer bien être et dynamisme.
  • Réduire au maximum les moments de sédentarité : regarder la télé, jouer au jeux vidéos, surfer sur internet... Il est important de fixer des limites pour ce type d'activités : par exemple, pas plus d'une heure de télé le soir une fois les devoirs terminés, ensuite on se bouge !
  • L'activité physique ne se limite pas à la pratique d'une activité sportive. On entend par activité physique tout se qui met le corps en mouvement : promener le chien, passer l'aspirateur, faire une partie de pétanque en famille, etc. En plus, certaines activités comme la marche ou le jogging ne coûtent pas grand chose.

Les petites astuces pour bouger plus :

  • Privilégier les déplacements actifs : emmener les enfants à pied à l'école, aller chercher le pain à vélo en famille, prendre les escaliers plutôt que l'ascenseur... Ce sont toutes ces activités de la vie quotidienne qui peuvent faire pencher la balance du bon côté !
  • Mettre en place des petits défis pour toute la famille : par exemple, trois jours d'affilée sans télé ou ordinateur avec en contrepartie une initiation à l'escalade pour les enfants le samedi après-midi. Remplacer les moments de sédentarité par des périodes de jeux actifs ou faire participer les enfants aux tâches domestiques : ranger leurs chambres, promener le chien...

 

Un colloque pour croiser nos regards

La Ville de Wattrelos a organisé, le 24 juin 2013, un colloque international intitulé : Regards croisés sur l’obésité.

Dans nos sociétés modernes de consommation et de tentations permanentes, l’obésité est en effet un vrai fléau qui doit être combattu : c’est un enjeu de santé publique. Même si l’enquête Obépi2012 montre un ralentissement de la progression de la prévalence du surpoids et de l’obésité sur notre territoire, 32,3 % des adultes français sont en surpoids et 15% sont obèses !

Au-delà, des problèmes médicaux qu’engendre l’obésité, il convient aussi de lutter contre la stigmatisation des personnes obèses qui constitue aussi une source d’inégalité sociale ! La question est donc à la fois sociale et sociétale... avant même d’être sanitaire ou alimentaire ! Elle doit mobiliser l’ensemble des métiers du secteur social pour une meilleure approche globale et une meilleure implication de tous.

Bien entendu, la mobilisation en faveur de la prévention de l’obésité et de l’accompagnement des personnes obèses ressort au domaine de compétence des professionnels. Mais croiser les regards pour enrichir mutuellement les diverses professions concernées et pour identifier les bonnes pratiques territoriales à généraliser (qu’elles proviennent du monde de l’entreprise, de la collectivité publique, de l’association...) est une excellente idée que Wattrelos a donc mise en pratique, à l’initiative du pôle santé de la Ville et l’adjointe à la santé, Anne Duquesnois, avec le soutien de l'ancien directeur général des services de la ville de Wattrelos, Eric Pelisson.

 

Conférences, tables rondes, ateliers de travail ont été proposés durant cette journée ; ce colloque, ouvert aux collectivités, entreprises, professionnels de la santé avait pour objectif de débattre, de témoigner et d'échanger pour aller plus loin.

Agissons ensemble contre la discrimination !