Groupe Wattrelos la ville que nous aimons

Les délibérations du dernier conseil municipal (9 novembre) ont toutes été votées à l’unanimité : tant mieux !

Tant mieux pour la modernisation de notre ville car nombre de projets intéressants ont été abordés : création de deux micro-forêts urbaines (Touquet, Martinoire), d’un premier chemin de randonnée référencé à Wattrelos (Plouys) ; le partenariat Ville/Keolis pour amener la police dans les bus ; l’avis de la commune sur le Plan Local d’Urbanisme que finit d’élaborer la MEL (notamment la réaffirmation par la Ville de son attachement à la réalisation du barreau routier entre le pont des 44 et le boulevard industriel de Tourcoing pour terminer la liaison Tourcoing-Beaulieu).

Ont aussi été présentés les résultats de l’étude technique sur la création d’une nouvelle piscine (au Crétinier, près de la Cité des Sports) et les perspectives financières liées à cet investissement, avec une clarification importante : non, l’ancienne piscine à Beaulieu, qui souffre de la maladie du béton, ne peut pas être réhabilitée, et oui, le bâtiment avait régulièrement été entretenu depuis son ouverture 1973 jusqu’à sa fermeture en 2015.

Au cours de la séance, lors des questions à l’exécutif municipal, les mesures prises par la ville dans le cadre de son plan de sobriété énergétique ont aussi été abordées, de même que la réforme des aides sociales du CCAS (plan Nouvelles Solidarités), la salle de spectacles du centre, la baisse des impôts locaux, la création des éco-animateurs, le plan d’actions pour la Martinoire, le nouveau dispositif de crèche à la demande, ou encore la forte reprise des activités culturelles.

Pour nous contacter : wattreloslavillequenousaimons@gmail.com

Groupe Avec vous, pour Wattrelos

Le 9 novembre s’est déroulé le Conseil Municipal, qui appelait notamment les questions à l’exécutif.

Force est de constater que cet exercice ne vise qu’à permettre à la majorité de laisser à penser que « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes » et à noyer le poisson en monopolisant la parole. Qui plus est, les questions de la Majorité à la… Majorité (Sic !) donnent lieu à des réponses largement préparées en amont qui relèvent davantage d’un catalogue à la Prévert que d’un projet réfléchi. Ajoutons que, si les oppositions doivent transmettre leurs thèmes au préalable à la Majorité, la réciprocité n’existe pas, ce qui est un déni de démocratie.  Enfin, l’article 20 du règlement intérieur stipule que ces questions doivent avoir lieu deux fois par an, ce qui n’est pas le cas !

La salle de spectacle qui faisait partie du programme de 2014 ne verra probablement pas le jour de sitôt, le budget initial de 4 millions d’€ étant passé à 11 millions d’€ ! L’architecte, propriétaire de son œuvre, donc des plans, a quitté les services municipaux, le second architecte est muté, puis les Bâtiments de France posent leur véto. Enfin, la Ville ne dispose pas du financement nécessaire... On attend la prochaine excuse…

Quant à la piscine, tant attendue, elle coûterait à minima 11 millions €, sans compter les frais de fonctionnement. La Majorité nous a présenté diverses hypothèses pour nous expliquer finalement que la ville n’a pas les moyens de financer un tel projet et qu’un appel au secours est lancé auprès de la MEL... Les Wattrelosiens attendront donc encore…

Comment ne pas constater une fois encore le manque d’anticipation et une assise financière insuffisante qui ne permet pas à notre ville d’appréhender les aléas, tels les travaux nécessaires à la réfection de l’église Saint Maclou ou encore la crise énergétique.

Notre droit d’expression étant limité dans le journal de Wattrelos, nous vous invitons à consulter notre site « Avec Vous Pour Wattrelos » dans lequel nous aborderons chaque sujet dans le détail.

À l’approche des fêtes de fin d’année, nous souhaitons à chacun qu’elles soient heureuses et joyeuses, et qu’elles permettent d’oublier un temps le contexte difficile dans lequel se trouve notre société

Pour nous contacter : contact.avpw@gmail.com

Groupe Plus belle, plus sûre, plus propre, Wattrelos retrouve la flamme (Rassemblement national)

Ce 11 novembre nous avons, comme à l’accoutumée, rendu hommage aux soldats de 1914-1918 tombés pour le pays, sur notre territoire wattrelosien. Hommage au cimetière du crétinier puis au cimetière du centre où le maire a pris la parole pour lire un hommage signé du ministre des Armées.

Dans la foulée, l’édile à tenu un discours beaucoup plus politique mais est aussi revenu sur la ville de Wattrelos il y a 104 ans. « C’était une ville très pauvre […] et le budget « social » représentait un tiers du budget de la commune ». La vie de maintenant est bien différente, mais le côté pauvreté, lui, est toujours bien présent. Plus d’un siècle de politique n’aura pas suffi à faire de Wattrelos une ville où il fait bon vivre et travailler. On a parfois l’impression que le temps est suspendu et que l’on attend sans cesse que tout tombe du ciel. Le dessein politique n’est pas assez tourné vers un retour à l’équilibre budgétaire et à la volonté de sortir la ville et ses habitants de tant de décennies d’attentisme. Nous savons qu’il est faisable de faire mieux et nous en reparlerons.

En cette fin d’année nos nuits sont terriblement sombres et même menaçantes. L’éclairage public est éteint de 23h30 à 4h30 chaque jour. Nous sommes conscients des économies à réaliser et nous travaillons à proposer aux habitants un système d’éclairage très économique et particulièrement efficace grâce à la domotique et à l’intelligence artificielle permettant de contrôler automatiquement chaque point d’éclairage dans nos rues.

Quant à la piscine et à la salle de spectacles rien n’est fait et ne sera fait avant longtemps, qu’on se le dise sincèrement. La ville n’a pas les moyens de ses ambitions.

Notre groupe vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année et forme le vœu que durant cette période l’éclairage soit rétabli entre les réveillons pour une sécurité maximum sur nos routes. La vie n’a pas de prix.

Jean-François SOYEZ, Marjory FARACI, Eddy GOEDEHAUD

Rencontre à la permanence sur rendez-vous, téléphoner au 06 99 95 07 01

Courriel : rn.wattrelos@gmail.com / jeanfrancoissoyez@gmail.com