Groupe Wattrelos, la ville que nous aimons (groupe majoritaire)

Pour aider les Wattrelosiens à se loger, la municipalité veut agir : à Wattrelos, où le bailleur social Vilogia est ultra dominant (il possède plus de 90 % des logements locatifs), en 2020 n’ont été attribués que seulement 218 logements : moins de 20 logements – appartements et maisons – changent de locataires chaque mois à Wattrelos ! Alors que près de 2 000 Wattrelosiens sont en attente !
Aussi, sans se laisser ralentier par la crise sanitaire, bailleurs et ville continuent de travailler ensemble, la ville voulant augmenter l’offre de logements pour les Wattrelosiens.
Ainsi, au centre-ville, le programme Promogim est prévu pour être livré en décembre 2021, 87 logements, soit 62 en accession et 25 en locatif ; le programme Duval, en cours, est prévu pour 2022 (c’est la façade de l’Esplanade), avec 62 logements, dont 47 en accession, et 15 en locatif ; le programme Neoximo est prévu pour 2022 également, avec 71 logements, dont 41 en accession et 30 en locatif ; viendront ensuite les logements du programme Pichet fin 2022 avec 147 logements, dont 120 en accession et 27 en locatif ; également, un programme Vilogia, de 8 maisons au design très moderne, face au parc, en accession pour courant 2022.
Au sujet des réhabilitations, Vilogia termine les 33 logements du béguinage rue de Toul, square Calmette, celle des 14 logements du square Chabrier, les 39 logements du collectif allée Rossini ; se poursuivent les réhabilitations des 286 logements collectifs du boulevard des Couteaux, et le programme de rénovation thermique de 160 maisons à Beaulieu ; s’annoncent les réhabilitations des 26 dominos de la Cité des Dominos au Laboureur, des 11 logements du béguinage des Dragons, cité Montgolfier et des 48 logements de l’allée Bossuet rue Lamartine.
Ville et Vilogia veulent travailler dès cette année à un plan d’ensemble de rénovation de la Martinoire où réhabilitations, nouvelles constructions, gestion des délaissés, équipements de proximité pour jeunes seront mis en cohérence.
Enfin, au Crétinier, dans le cadre du programme métropolitain de requalification des quartiers anciens dégradés, des constructions de plusieurs dizaines de logements, surtout des maisons, en locatif comme en accession, auront lieu en 2023-2024.
Au chapitre des déconstructions en revanche, au Beck-Avelin, celle de la barre E, F, G devrait être engagée mi-avril : là encore, il s’agit d’une bonne nouvelle, très attendue de la population du quartier.
 

Groupe Avec vous, pour Wattrelos

Depuis un an, l’épidémie de Covid-19 sévit et impacte notre système de santé, notre économie, nos loisirs et nos liens familiaux. La vaccination demeure notre seul espoir pour sortir de cette crise. À cet effet, Marjorie Delrue, élue de notre groupe et infirmière de profession, a interpelé M. le Maire lors du Conseil Municipal du 23 janvier dernier. Tout d’abord, sur la stratégie menée pour vacciner les Wattrelosiens et la création d’un centre dans notre commune.
Ensuite, sur l’accompagnement de celles et ceux qui ne peuvent se déplacer de par leur âge ou leurs comorbidités. La réponse est restée, malheureusement comme souvent, bien évasive ! Lors du Débat d’Orientations Budgétaires, nous avons proposé les réformes nécessaires à mener pour la modernisation des services municipaux et ce, en étroite concertation avec les instances du personnel. Les moyens de communication ont aujourd’hui évolué, le numérique ou encore le distanciel ont modifié les besoins en accueil physique. L’externalisation de certains services est à réfléchir, tout comme le maintien d’autres services, car il ne s’agit pas pour nous de tout externaliser, comme voudrait le faire croire Monsieur Baert!
Nous découvrons que le Budget Primitif proposé le 20 mars par la majorité prévoit une diminution des frais de personnel à hauteur de 260 000 €. Monsieur le Maire, il vous faut assumer cette baisse ! Mais qu’en est-il de la nécessaire concertation, à laquelle nous tenons, avec les instances du personnel ? Aujourd’hui, les frais de personnel pèsent près de 70% du budget de la ville, très largement au-dessus des communes de taille similaire. Une baisse aurait pour effet de conforter notre capacité d’autofinancement et ainsi prévoir les financements complémentaires dont la ville a besoin pour faire face à l’ensemble des besoins d’investissements à venir et permettre un meilleur entretien du patrimoine de notre ville. Sur les réseaux sociaux, Monsieur Baert tentait par de viles manœuvres de nous mettre en porte-à-faux avec les employés municipaux.  Au vu des contacts que nous avons pu avoir avec ces derniers, force est de constater que ces procédés d’un autre temps ne fonctionnent plus !  
Lors de la séance du 20 mars, le maire réédite le même type d’accusations à l’égard de M. RICCI, chef de file de notre groupe. Sans doute agacé par la pertinence de nos interventions, il a menti de manière éhontée, se montrant incapable de la moindre remise en cause ! Nous souhaiterions pouvoir vous parler ici de la salle de spectacle, projet que nous soutenons au demeurant, mais qui passe d’un prévisionnel de 4,3 millions d’euros à 7 millions d’euros… pour le moment ! Des nouvelles études (encore) pour la réfection de l’église Saint Maclou pour un coût de 75 000 euros ! Ou encore la présence d’un crédit revolving qui ne coûte rien en intérêts selon le maire et qui serait même bénéfique pour la ville…
Nous vous invitons à consulter notre site « Christophe Ricci - Avec vous pour Wattrelos » et notre chaine YouTube « Avec Vous Pour Wattrelos » où vous retrouverez le détail de nos interventions. Dans l’intervalle, prenez soin de vous et de vos proches.
 

Groupe Plus belle, plus sûre, plus propre, Wattrelos retrouve la flamme (Rassemblement national)

Dans la 1ère tribune de l’année 2021 nous avons fait le choix d’accès notre communication sur les problèmes d’insécurité constatés durant ces derniers mois. 
Notons d’abord que les cambriolages reprennent, notamment dans la zone du Mont-à-Leux. 
Le secteur est souvent visé par les voyous qui « gagnent » leur vie sur le dos des habitants qui triment dur pour survivre. D’ailleurs, fussent-ils riches, tous les habitants ont le droit à la tranquillité et de vivre sans avoir besoin de se bunkeriser. Nous proposons que soient renforcées les patrouilles de police municipale et nationale sur les différentes zones où les atteintes aux biens et aux personnes sont en augmentation. 
Les quelques caméras qui devraient être installées cette année doivent être placées sur les différentes zones noires de notre ville. Ces caméras doivent, également, être placées aux endroits où les risques d’accidents graves sont répertoriés. 
Profitons-en pour demander au Maire qu’il soit établi un plan de ville faisant apparaître les points noirs concernant l’atteinte aux personnes et aux biens mais aussi faire figurer les zones routières accidentogènes. 
Enfin, afin de s’assurer que les caméras sont placées aux bons endroits nous demandons qu’elles soient indiquées sur ce plan. 
Tous les élus doivent pouvoir accéder facilement à ces informations afin de participer à rendre la ville plus sûre.
La vidéoverbalisation arrive à Wattrelos. Certains y verront un moyen de racketter les gens, d’autres, comme nous, un moyen de sécuriser la ville et d’épargner des vies. Nous comptons tant sur le civisme de chacun que sur le juste usage de la verbalisation en cas de danger. Piétons et automobilistes doivent être en sécurité dans nos rues. Soyons tous responsables.
Prenez soin de vous et des autres. »
Jean-François SOYEZ, Abdel DENFER, Marjory FARACI.
Téléphone : 06.64.06.51.71 @ : equipe@wattrelosrassemblementnational.fr
Web : https://wattrelosrassemblementnational.fr