Bien que la Ville ait plaidé pour obtenir une dérogation, le Préfet du Nord a fait savoir aux maires « qu’aucune dérogation au maintien des marchés de plein air n’est acceptée pour l’arrondissement de Lille ».

Il estime en effet que, « compte tenu de la densité de notre réseau routier et des équipements commerciaux de grandes surfaces disponibles », le maintien des marchés ne se justifie pas.

Aussi, même si le maire de Wattrelos désapprouve cette décision et a fait connaître son désaccord auprès des services préfectoraux, la décision du représentant de l'Etat ne peut que s'appliquer.

Ainsi les marchés de plein air du centre, de la Mousserie et du Laboureur ne pourront se tenir « jusqu'à nouvel ordre ».

Wattrelos aurait voulu garder au moins certains de ses marchés, elle n'en a pas le droit et le regrette...